(Français) Les écuroducs de l’Hérault

Trois ponts pour sauver les écureuils de l'Hérault

By Lucie

Sur notre trajet domicile/travail, alors que nous étions, Maëlle et moi-même encore salariées de la LPO Hérault, nous avons remarqué une mortalité d’écureuils roux importante près de l’Abbaye de Valmagne, quasiment toujours au même endroit.

Les animaux sauvages sont comme nous, ils empruntent leurs propres routes, souvent invisibles à nos yeux et se retrouvent face à des obstacles qu’ils sont dans l’obligation de franchir comme notre réseau routier.

En regardant les images aériennes, nous nous sommes rendues compte qu’effectivement une pinède était coupée par la route.

Grâce à la Fondation Norauto et au Conseil Général de l’Hérault, nous avons pu financer trois ponts pour sauver les écureuils. Les deux premiers se situent à moins de 500m l’un de l’autre au-dessus de l’Abbaye de Valmagne. Le troisième sur la commune de St Jean de Fos.

En cherchant qui pourrait monter ces ponts pour les écureuils, nous avons rencontré Michel Jean, notre formateur de grimpe dans les arbres qui a été plus que partant pour intégrer le projet. Grâce à cette formation, nous espérons mettre en place d’autres écuroducs sur le territoire national.

Les écuroducs de l’Hérault ont été montés en 2017, ce sont des dispositifs de ″première génération″, montés avec des cordes de grimpe.

Le suivi des écuroducs est réalisé par des équipes de bénévoles. A tour de rôle, ils se rendent sur le terrain pour constater à la jumelle si le dispositif a bougé, s’il y a des points d’usure etc…

Au moins une fois par an (voir plus s’il y a des aléas météo qui demandent une surveillance rapprochée), Maëlle et moi-même grimpons pour vérifier de près le dispositif et relever les pièges photos.

A ce jour, nous n’avons pas de certitude sur le fait que les passages soient empruntés. Nous avons quand même réussi à capturer des clichés d’écureuils à la mangeoire, juste devant le passage.

Les pièges photos se déclenchant avec le balancement de la corde au vent ou encore le mouvement du feuillage. Il faudrait les relevés quotidiens pour vérifier l’efficacité du dispositif.

La fine équipe en fin de chantier…

La revue de presse

Vous pouvez retrouver les articles dans leur intégralité sur la page Actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published.