LES OISEAUX FACE A LA CANICULE

Ces dernières années, les épisodes de canicule arrivent de plus en plus tôt !

Dès le mois de juin on enregistre des records de température. Cette année, le 17 juin, le mercure est monté à 40,5° à Bordeaux, 39,1° à Nantes, 36,6° à Besançon. 11 villes ont battus les records de température jamais enregistrés pour un mois de juin en 2022.

Au mois de juin de nombreuses espèces d’oiseaux sont en pleine période de nidification avec des oisillons encore au nid. Pour les espèces cavicoles, qui utilisent des cavités pour nicher, que ce soit dans le bâti ou dans les nichoirs, c’est une vrai fournaise qui peut avoir un impact important sur le succès de nidification. Des écologues et naturalistes réalisant le suivis des oiseaux pendant la période de nidification en font le constat comme Marie-Pierre Puech de l’association Goupil connexion dans un article de France bleu :

On a fait des comptages à Sumène ou à Lasalle. On a vraiment vu des disparitions d’individus, de nids. Quand la température monte à 40 degrés, il faut compter que les toits et les tuiles, eux montent à 50 voire 60 degrés et là, les animaux meurent. On a des mortalités d’adultes et surtout de juvéniles. Les hirondelles fabriquent leurs nids avec de la boue et le problème avec la grosse sécheresse, c’est qu’ils cassent. Et ces nids tombent avec plein de bébés. C’est une folie.

Les associations naturalistes comme la LPO, l’ASPAS ou encore la FNE ont donné les conseils de base pour permettre à la faune sauvage de survivre pendant ces épisodes de canicule en multipliant les points d’eau fraiche au jardin mais cela ne sauvera pas les petits encore au nid…

Completely provide access to real-time architectures after adaptive e-commerce. Objectively optimize interactive users without backend systems.

Il nous semble indispensable d’aller plus loin et de prendre en compte le réchauffement climatique dans la fabrication de nos nichoirs.

Nous travaillons sur des nichoirs performants et isolés permettant un déphasage thermique important. L’idée est de proposer des nichoirs qui ne se transforment pas en piège lors des épisodes de canicule.

La survie des Hirondelles, Martinets noirs,… dépend de leur succès de nidification pour que le renouvellement des populations soit optimum.

Vous pouvez consulter l'article complet de France bleu sur les Hirondelles face à la canicule en cliquant sur l'image.